CANOE KAYAK SAINT-BRIEUC

Club MJC St Brieuc CK

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Le barrage de Saint-Barthélémy

Le Barrage de St Barthélémy

Envoyer Imprimer PDF

Historique :

La construction du barrage a commencée en 1975 et s'est achevée en 1978 par la mise en eau de la retenue

Le maître d'ouvrage est le Conseil Général des Côtes d'Armor, le maître d'oeuvre est le bureau Coyne et Bellier de Paris

Le conducteur d'opération est la Direction départementale de l'Equipement

Caractéristiques de la voûte :

C'est une voûte unique en béton à double courbure, le barrage a les caractéristiques suivantes:

Hauteur maximal sur fond de fouilles
45 m
Hauteur hors sol
39 m
Longueur en crête
200 m
Epaisseur de la base
6 m
Epaisseur en crête
2,20 m
Volume de béton
30 000 m3
Cote NGF de retenue normale
87 m
Cote NGF du couronnement
89 m

Equipements hydromécaniques :

Evacuateur de crues 3 Pertuis vannés (4m x 4,25m)
Débit total 215 m3/s sous la cote 87 m NGF
Vanne de fond

Vanne segement de 1,2m x 1,2m avec vanne de garde amont

Débit réservé Conduites de 300mm et de 200mm de diamètre
Passe à poissons Ecluse Borland pour le franchissement de l'ouvrage par les poissons migrateurs

La microcentrale :

Le barrage a été équipé en 1983 s'une micro centrale hydroélectrique turbinant en hiver les excédents d'écoulements.

Elle comporte 2 turbines Francis à axe vertical entraînant 2 génératrices asynchrones

Groupe 1 : Débit de 3,8 m3/s, puissance brute 1 200 kW

Groupe 2 : Débit de 1,5 m3/s, puissance brute 300 kW

Production moyenne annuelle : 4 000 000 kWh, l'électrcité est vendue a EDF

Surveillance auscultation :

Il observe, mesure, analyse conformément aux dispositions règlementaires applicables aux barrages intéressant la sécurité publique (circulaire interministérielle du 14 août 1970)

Les déplacements :

  • De l'ensemble de la voûte : 20 cocardes topographiques
  • Des appuis : 2 pendules directs en culées de rives et 1 en clé dse voûte
  • De la fondation : 1 Elongamètre en pied de console de clé et 2 distofors

Les phénomènes hydrauliques :

  • Sous-pressions: 17 piézomètres
  • Etanchéité: 56 darins

Les déformations :

50 extensomètres donnent l'état des contraintes dans le béton. Le barrage fait l'objet d'une visite bimensuelle par les techniciens de la DAE, d'un contrôle annuel par la DDAF chargée de la police des eaux et d'une visite de contrôle complète tous les 10 ans (dernière visite 2003)

Le périmètre de protection immédiate :

Couvrant 150 ha autour du plan d'eau, il est propriété du conseil général qui en a confié la gestion à l'office nationbal des forêts (soumission au régime forestier). Il a été en grande partie reboisé d'essences feuillues. Un sentier de 20 km environ, réservé aux piétons, ceinture la retenue. Toute construction et activité polluante sont interdite à l'intérieur du périmètre. Les périmètres de protection (immédiate et rapprochée) ont été réactualisé en 1994 (arrêté préfectoral du 23 décembre 1994). Un plan de gestion du plan d'eau et des périmètres élaboré en concertation avec les acteurs locaux a été approuvé par le Conseil général en 1999

Les outils de gestion :

le barrage a pour fonctions :

  • L'alimentation en eau potable
  • La gestion des crues
  • La production d'énergie électrique
  • Les loisirs (Activités diverses sur le plan d'eau et canoë-kayak sur l'aval)

Des stations de mesurent fournissent en temps quasi réel, les éléments nécessaires à la gestion de l'ouvrage.

3 Stations de mesurent des débits :

  • 2 à l'amont (st Julien sur le Gouët et st Donan sur la Maudouve)
  • 1 à l'aval du barrage de Saint-Barthélémy

3 Postes pluviométriques : La Harmoye, Quinitin, St Donan

L'ensemble des informations provenant de ces stations, du barrage et de la microcentrale est retransmis vers un poste central au Conseil Général (télégestion)